3b3b3514

 

(SALTA) Elle vous fera de l’oeil avec ses goûts raffinés, son côté aventurier et sa riche histoire coloniale. Fondée en 1582, la ville de Salta est aujourd’hui un incontournable du nord-ouest de l’Argentine. Elle offre des expériences urbaines éclectiques et constitue un tremplin idéal pour explorer les Andes avoisinantes.

Pour prendre le pouls de la ville : la Plaza 9 de Julio

C’est en plein coeur de la ville que les Salteños et les Salteñas se donnent rendez-vous. Les abords de la Plaza 9 de Julio grouillent de travailleurs, d’étudiants, de touristes et de vendeurs ambulants. Le secteur peut rapidement devenir l’épicentre d’une manifestation ou encore se transformer en lieu de concert à ciel ouvert. Malgré l’achalandage, les orangers et les palmiers qui s’alignent sur la place offrent un havre réconfortant sous le soleil plombant. Le quadrilatère qui l’entoure est aussi l’endroit de prédilection pour siroter un café cortado ou se désaltérer avec une bière froide.

Pour plonger dans l’histoire de l’Empire inca : le Museo de Arqueologia de Alta Montaña (MAAM)

Cet excellent musée retrace la découverte de trois jeunes Incas sacrifiés au sommet d’un volcan de la région, le Llullaillaco. Les trois corps momifiés, le point marquant de cette exposition saisissante, ont été préservés avec soin et ils sont exposés à tour de rôle au MAAM. Ces fouilles archéologiques ont aussi permis de retrouver des objets sacrificiels et d’ainsi jeter un éclairage inédit sur les rituels pratiqués par les Incas. Le musée rassemble ces découvertes en différentes thématiques et plonge le visiteur dans un univers qui s’est évanoui il y a plus de quatre siècles. Même les voyageurs allergiques aux musées pourraient y trouver leur compte.

Pour observer la richesse architecturale de Salta : les édifices coloniaux

Dans la deuxième moitié du XVIe siècle, alors que Buenos Aires n’était qu’un campement oublié, les Espagnols ont fondé plusieurs villes dans le nord-ouest de l’Argentine. Salta a été l’une d’entre elles et compte aujourd’hui les édifices coloniaux parmi les mieux préservés d’Argentine. Parmi les plus intéressants, il faut noter la basilique San Francisco, qui se démarque avec sa façade rouge foncé et ses ornements dorés. Pour sa part, la cathédrale de Salta fait penser à un immense gâteau de fête au glaçage rosé et beige pastel. L’architecture des deux édifices est résolument baroque, et l’Argentine leur a attribué le titre de monument historique.

Pour goûter aux délices de la région : le restaurant Doña Salta

Les serveurs accoutrés en gauchos trahissent son penchant touristique, mais ce restaurant vous permettra de goûter à des plats difficiles à trouver ailleurs en Argentine. Le menu rustique aux accents andins inclus notamment de la chèvre, des tamales et du locro, un ragoût traditionnel composé de courge, de haricots, de veau et de porc. Les empanadas y sont particulièrement savoureux et le ragoût à la chèvre s’avère réconfortant. Sachez que les Argentins soupent tard… pour éviter de manger la cena dans le silence, présentez-vous vers 22 h, quitte à attendre quelques minutes !

Pour une vue sur les environs : le Cerro San Bernardo

Cette montagne d’environ 1500 m surplombe la ville, et le sommet est facilement accessible grâce à un téléphérique. De ce point de vue, on constate que la ville de Salta et ses environs sont nichés dans une large vallée de la cordillère des Andes. À l’ouest, les montagnes cachent de hautes plaines arides alors qu’à l’est, la topographie laisse progressivement place aux Yungas, un corridor de forêts au climat subtropical. Si vous préférez vous délier les jambes, il est possible de compléter l’ascension du Cerro San Bernardo à pied… mais sachez que l’escalier menant au sommet compte 1060 marches !

Pour boire un cépage indigène et biologique : la région de Cafayate

Les amateurs de vins argentins visitent inévitablement Mendoza, mais ceux qui désirent découvrir un terroir différent se rendent à Cafayate. La deuxième région vinicole en importance dans le pays est située à trois heures de route de Salta et représente une belle excursion pour les amateurs de vins du Nouveau Monde. Cette virée vous mènera dans un décor désertique et montagneux, digne d’un film de Sergio Leone. Cafayate est le berceau du torrontés, un cépage indigène blanc très aromatique. Frais, sec et équilibré, il représente le parfait remède à la canicule. Vous pourrez savourer le torrontés et d’autres cépages au vignoble biologique Nanni. À l’instar des autres bodegas de Cafayate, ce vignoble propose visites et dégustations.

 

3b3b3639

Advertisements